Evolution du nombre de départements en partie concernés par un arrêté de restriction d'eau (Vigilence, Alerte, Alerte renforcée ou Crise)

Les seuils entraînant des mesures de restriction sont définis au niveau local par les préfets.

Les arrêtés de restriction d'eau ne peuvent être prescrits que pour une durée limitée pour un périmètre déterminé. Ils doivent assurer l’exercice des usages prioritaires, plus particulièrement la santé, la sécurité civile, l’approvisionnement en eau potable et la préservation des écosystèmes aquatiques. Ceci tout en respectant l’égalité entre usagers des différents départements et la nécessaire solidarité amont - aval des bassins versants.

Quatre niveaux ont été définis :

  • Vigilance : Information et incitation des particuliers et des professionnels à faire des économies d'eau
  • Alerte : Réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou interdiction jusqu'à 3 jours par semaine), mesures d'interdiction de manœuvre de vanne, d'activité nautique, interdiction à certaines heures d'arroser les jardins, espaces verts, golfs, de laver sa voiture, ...
  • Alerte renforcée : Réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine), limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures, ..., jusqu'à l'interdiction de certains prélèvements
  • Crise : Arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité)
Télécharger les données (format ODS)
Data table
Nombre de départements
2012 55
2013 33
2014 34
2015 80
2016 59
2017 94
2018 75
Couverture géographique
Créateur
OIEau
Langue
FR
Source des données

Propluvia (Ministère en charge du développement durable)

Unité
Fréquence de mise à jour
Annuelle
Situation
Toujours d'actualité